Espace ressources / En un coup d'oeil - Culture Lab 29

Retour

Espace ressources / En un coup d'oeil

 

Protocoles

Protolce d'organisation de la fête de la musique 2021 mis en place par le Ministère de la Culture

Questions-réponses sur les principales mesures pour l’organisation de chaque secteur d’activité culturel :

  • L'accueil d'artistes en résidence et l’accueil de professionnels 
  • Les ateliers d’artistes et d’artisans d’art 
  • Les programmateurs de structures culturelles et les journalistes peuvent-ils assister au travail de répétition ?
  • Les galeries d'art sont-elles ouvertes ?

Source : www.culture.gouv.fr

 

Dispositifs de soutien, aides exceptionnelles

La Région Bretagne souhaite apporter une aide spécifique aux artistes  afin de maintenir le lien avec les publics, et notamment les plus jeunes en s’appuyant sur le réseau des structures membres de l’association Bretagne en scène(s) sur l’ensemble du territoire breton.
Les adhérent.es du réseau pourront bénéficier d’un soutien  financier exceptionnel pour tout projet qui permettra la mise en relation entre des équipes artistiques bretonnes et le public jeune.

Une aide accessibles sur conditions :

  • vous être acquitté de votre adhésion auprès du réseau Bretagne en scène(s) 2021
  • vous assurer que le projet que vous souhaitez accompagner est basé en Bretagne.
  • vous assurer que le projet se réalise entre mai et décembre 2021.

Ce dispositif porté par Spectacle Vivant en Bretagne doit permettre la reprise de diffusion dans les meilleures conditions possibles. Nature de l'aide : 

  • Prise en compte de 5 jours maximum de répétition
  • Prise en charge de 100% des salaires artistiques et/ou techniques et/ou administratifs sur la base des minima conventionnels

Date limite de dépôt des dossiers : mercredi 8 septembre 2021

Afin de préparer la reprise d’activité, le Conseil départemental du Finistère accompagne les équipes artistiques finistériennes en vue de diffuser leurs spectacles lors de la saison 2021/2022 en finançant une partie des coûts liés aux répétitions de reprise de répertoire.

 

Nature de l’aide :

  • Aide au projet, versée en une seule fois.
  • En fonction du coût du plateau lors des temps de répétition :
    • Soit une aide de 200 € par artistes et techniciens embauchés par journée de répétition;
    • Plafonnée à 4 000 € par compagnie ou équipe artistique.

 

Initié par la Région Bretagne, en partenariat avec les Communautés de communes, les communautés d’agglomération et les communes insulaires non membres d’un EPCI, le Pass Asso vise à soutenir le monde associatif particulièrement touché par la crise sanitaire du COVID 19

Liste des EPCI participant au dispositif

DIspositifs de soutien exceptionnels adaptés aux évolutions de la situation sanitaire et à ses conséquences sur l'activité des acteurs de la musique et des variétés.

La SACD a mis en place un dispositif global de soutien aux auteurs touchés par la crise du Covid-19 décliné en plusieurs volets dédiés :

  • Le Fonds Télévision, Cinéma, Animation, Web
  • Le Fonds d’urgence Solidarité
  • Le Fonds d’urgence Spectacle vivant

Le secteur culturel a été particulièrement impacté par la propagation du virus Covid-19.
Pour aider les professionnels pendant la crise et pour leur reprise d’activité, le ministère de la Culture a pris des dispositions spécifiques en lien avec les autres membres du gouvernement et a mis en place une cellule d'information (toujours active) destinée à aider les professionnels.

Accéder au site web

 

Etudes - Enquêtes

Enquête sur l'impact de la crise sanitaire sur les compagnies chorégraphiques françaises, réalisée par le CND - avril 2021 

Cette enquête a été menée entre le 15.01.2021 et le 8.02.2021 dans le cadre de la campagne de collecte d’informations réalisée par le CN D visant à constituer le répertoire des compagnies chorégraphiques (https://www.cnd.fr/fr/page/42- repertoire-des-compagnies)

Source : www.cnd.fr

Rapport à la ministre de la culture et à la ministre du travail, de l’emploi et de l’insertion, diagnostic et propositions,

La crise sanitaire perdurant, la ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, Elisabeth BORNE et la ministre de la Culture, Roselyne BACHELOT-NARQUIN ont confié le 1er février dernier à Monsieur André GAURON, Conseiller maître honoraire à la Cour des comptes, une mission de diagnostic sur la situation des intermittents après le 31 août 2021, date de fin du dispositif de l’année blanche.

Doc PDF 50 pages. Source : www.culture.gouv.fr